Afrin : le Conseil fédéral doit enfin envoyer un signal clair !

Les Verts suisses condamnent l’attaque de l’armée turque contre la région d’Afrin en Syrie, peuplée en majorité de Kurdes. L’invasion militaire de la Turquie dans le nord-ouest de la Syrie est contraire au droit international et à l’interdiction du recours à la force inscrite dans la Charte des Nations unies. Les premières victimes de cette intervention militaire sont les femmes, les enfants, les personnes âgées, les blessés de guerre et les habitants d’autres régions de Syrie qui se sont réfugiés à Afrin pour échapper aux attaques de l’IS. La situation humanitaire est catastrophique.

Cette agression militaire aggrave aussi la situation des droits humains en Turquie

Les Verts sont également préoccupés par la détérioration de la situation des droits humains en Turquie qu’entraîne cette agression extérieure. L’intervention militaire à Afrin, contraire au droit international, est manifestement utilisée à des fins politiques internes. En Turquie, celui qui critique cette invasion est suspecté et placé en détention préventive. Tel par exemple l’ensemble du comité de l’ordre national des médecins qui a été arrêté pour avoir critiqué, pour des raisons liées à leur éthique professionnelle, l’intervention en Syrie. Les Verts suisses condamnent cette nouvelle attaque contre la liberté d’expression et la démocratie en Turquie. Ils exigent la libération immédiate de tous les prisonniers politiques, dont de nombreux journalistes.

La communauté internationale et la Suisse doivent désormais tout entreprendre pour mettre un terme à cette invasion militaire contraire au droit international. De nombreux Kurdes syriens ont fait rempart contre les terroristes de l’IS. Avec cette intervention militaire à Afrin, tous les efforts visant à stabiliser la région sont condamnés à l’échec et toute solution de paix semble désormais hors de portée. 

Les Verts suisses demandent à la Suisse :

  • En tant qu’Etat dépositaire des Conventions de Genève, de condamner l’invasion militaire à Afrin/Syrie et d’exiger de la Turquie qu’elle mette un terme immédiat aux violations des droits humains et des minorités du peuple kurde en Turquie et en dehors.
  • D’envoyer une aide humanitaire d’urgence dans la région d’Afrin afin de soulager la population civile.
  • De conditionner ses relations commerciales avec la Turquie au respect des droits fondamentaux.

Les Verts soutiennent toute manifestation pacifique contre l’invasion militaire en Syrie et les violations des droits humains en et hors de Turquie.