Luc Recordon à propos de la consultation sur les marchés publics

L’argent des contribuables doit servir à acheter des produits écologiques et équitables. C’est plus qu’un vœu pie : cela doit devenir la règle.

Les Verts soutiennent la double révision de la loi et de l’ordonnance fédérales sur les marchés publics. Ils demandent toutefois que celles-ci favorisent davantage le développement durable et l’économie verte. Pesant au niveau fédéral et cantonal, près de 40 milliards de francs par an, les marchés publics peuvent avoir un effet de levier puissant.

Concrètement, lors de l’achat de matériel électronique par exemple, il s’agit de veiller à des critères tels que faible consommation énergétique, longue durée de vie, conditions de travail équitables et absence de métaux provenant de zones de conflit. Pour les vêtements professionnels, conditions de travail du personnel et impact environnemental des tissus et des teintures sont importants. Pour les marchandises et les services produits en Suisse, les normes et les dispositions relatives à la protection de l’environnement, à la santé, à la sécurité au travail, aux conditions de travail et à l’égalité de traitement entre femmes et hommes doivent aussi être strictement respectées.