Augmentation du fonds de roulement

L’augmentation du fonds de roulement est nécessaire : les besoins s’élèvent cependant plutôt à 375 millions de francs. Et le relier à l’initiative pour des logements abordables est inutile.

Louis Schelbert à propos de l’augmentation du fonds de roulement et de son lien avec l’initiative « Davantage de logements abordables »

Les Verts saluent l’augmentation du fonds de roulement de 250 millions de francs. Cependant, elle est largement insuffisante. Le fonds de roulement sera doté d’ici la fin de l’année de la somme de 510 millions de francs. Dès 2018, la construction de seulement 800 logements d’utilité publique pourra être soutenue chaque année. Ce serait un recul par rapport aux trois années précédentes au cours desquelles des prêts à hauteur de 67 millions en moyenne ont été octroyés, ce qui a permis la construction ou la rénovation de quasi 2000 logements par an.

Les Verts rejettent également le lien qui est fait avec l’initiative « Pour des logements abordables ». Le fonds de roulement est un instrument qui a fait ses preuves, cependant la décision de le prolonger ne peut en aucune manière constituer un contre-projet indirect à cette initiative. Les Verts ne partagent pas l’analyse du Conseil fédéral pour qui l’augmentation du fonds de roulement est en « rapport étroit » avec l’initiative. Cette initiative va bien au-delà : elle propose en plus d’une augmentation massive de l’offre en logements abordables, une palette de mesures incitatives visant à faciliter l’accès des maîtres d'ouvrage d'utilité publique aux terrains à bâtir.