Sessions

Session d'hiver: 27 novembre - 15 décembre

Pour le groupe parlementaire des Verts, les dossiers les plus importants étaient

  • Budget : supplément. La session d’hiver est toujours placée sous le signe des débats autour du budget, qui, cette année, ont été marqués par un nombre particulièrement important d’amendements. Les Verts et la gauche ont usé d’habiles tactiques lors de l’examen des divergences entre les deux chambres pour minimiser, voire empêcher des mesures d’économies dans la politique du personnel de la Confédération et dans l’aide au développement. La proposition de renforcer l’AVS a fini par échouer devant le Conseil des Etats. Le but était d’utiliser la somme économisée suite au rejet du projet Prévoyance vieillesse 2020 et de l’allouer à l’AVS. Elle sera finalement utilisée pour réduire la dette.
     
  • Initiative RASA : les Verts ont été soulagés du retrait de l’initiative RASA avant le vote final du Parlement. Grâce à RASA, le Parlement a cherché et trouvé une solution euro-compatible à l’initiative contre l’immigration de masse de l’UDC. Ceux et celles qui défendent une Suisse ouverte au Parlement et au sein de la société civile peuvent désormais concentrer leurs forces pour combattre l’initiative anti-droits humains de l’UDC et celle à venir contre la libre circulation, issue des rangs nationalistes de droite.
  • Initiative populaire « Pour la souveraineté alimentaire » : les Verts ont été le seul parti à s’être déclaré clairement favorable à cette initiative. Elle se veut comme un contre-mouvement à une industrie agro-alimentaire mondiale gourmande en énergie et qui se nourrit de pesticides. Cette initiative, si elle était adoptée, ancrerait définitivement l’interdiction des OGM dans la Constitution.
     
  • Initiative populaire « Monnaie pleine » : une large majorité du groupe des Verts a décidé de rejeter cette initiative. En amont des débats, le groupe a débattu à plusieurs reprises de ce texte. Lors de son intervention au nom du groupe, Louis Schelbert a insisté sur le fait que les Verts partageaient plusieurs des critiques émises par les initiants sur le fonctionnement actuel du système financier et ses conséquences. Un système « monnaie pleine » n’aurait cependant pas pu empêcher la dernière grave crise financière et bancaire – comme l’ont admis d’ailleurs les initiants eux-mêmes lors des auditions. Il faudrait pour ceci soit un système bancaire différencié, vieille revendication verte qui n’a jamais rencontré de succès, soit des taux de fonds propres plus élevés. Les Verts ont soutenu au Parlement un contre-projet avec certaines de ces revendications, mais qui n’a malheureusement pas trouvé de majorité.

 

Dates des sessions 2018

Printemps : 26 février – 16 mars 2018
Eté : 28 mai – 15 juin 2018
Automne : 10 – 28 septembre 2018
Hiver : 26 novembre – 14 décembre 2018